Le Cénacle

Sa genèse

«L’âme est morte, lorsqu’elle a perdu le souvenir de Dieu, senti expérimentalement. La santé de l’âme suppose d’abord et avant tout la rencontre personnelle du Christ-Jésus, la connaissance expérimentale de son amour infini.»

La mère fondatrice et la sœur cofondatrice- Brigitte et Laurence- ont expérimenté ce qu’elles transmettent dans leur chair dans une douloureuse et persévérante métanoia, et le cheminement ici proposé révèle donc une expérience de vie, et une secrète Résurrection. La voie qu’elles invitent à suivre pour guérir en profondeur les maladies de l’âme afin de recevoir l’union à Dieu se situe dans l’ordre spirituel, dans l’ordre de la grâce de Jésus-Christ.

Ses convictions fondatrices

L’encouragement de l’évêque nous permet de voir que ce Cénacle répond à un besoin réel, et c’est la première conviction fondatrice de ce Cénacle:

«Chère Amma,

J’encourage le cénacle de tout cœur; c’est un appel à une formation plus approfondie dont les nôtres ont tellement besoin, notamment nos jeunes.
Union de prières.
(4 octobre 2011)

P. Mounir» (Évêque de Batroun)

La deuxième conviction fondatrice de ce Cénacle est que Jésus Seul peut faire de tout homme, fût-il le plus misérable parmi les misérables, un homme complètement nouveau, un être humain en parfaite santé qui peut dire: "Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi" (Gal. 2,20).

Il ne s’agit nullement d’ignorer la nature et les moyens naturels, mais celui qui reste dans l’ordre de la nature n’aura jamais que la victoire d’une convoitise sur une autre. En d’autres termes, il restera toujours malade dans quelque domaine, la parfaite santé exigeant une régénération complète de tout notre être, une nouvelle naissance, la communication d’une vie vraiment nouvelle, qui est celle de Jésus-Christ en nous.

Sa finalité

Aider chacun à trouver un meilleur équilibre intérieur et une vraie liberté spirituelle, de manière à mener une vie humainement digne, pleinement responsable et féconde à tous points de vue.

Bien disposer les personnes tentées par le découragement et même le désespoir, en raison d’échecs successifs et de douloureuses épreuves, à reprendre goût à la vie, à croire et à espérer dans l’amour tout-puissant de Dieu qui leur est toujours offert.

Abreuver les personnes des principes les plus efficaces concernant l’union de l’âme avec Dieu, en les mettant à leur portée, et en leur permettant d’en faire l’expérience pour retrouver la santé spirituelle, la conserver et l’améliorer.

Nourrir par la Parole de Dieu et initier à l’adoration du Christ-Offrande, les personnes consentantes et suffisamment préparées, pour faire l’expérience d’une rencontre personnelle avec le Christ-Jésus, SEUL Maître Intérieur.

Ancrer l’Esprit Saint dans le Cœur de chacun car c’est Lui qui réalise en nous l’unité intérieure, et nous fait devenir un petit Enfant de Notre Père pour construire l’Église UNE avec, et autour de l’évêque.

Ses moyens d’action

La participation- consciente et éveillée- à la Sainte Messe, et à l’adoration de la Trinité.

La retraite spirituelle personnelle- dans le Silence- en obéissance au rythme du jardin à deux dimensions, extérieure et intérieure.

La retraite spirituelle de groupe prêchée sur les principes chrétiens de la guérison spirituelle et de la paix de l’âme. (entre Pâques et l’Avent)

La publication, sous différentes formes, des fruits du Jardin de la Marmite des Ermites: produits naturels de la terre ou documents audio ou écrits de la «Collection Laure Abana- Notre Père».